Une machine qui transforme l’air en eau💡

En Tunisie, les ingénieurs de la start-up Kumulus ont développé une machine qui recueille l'humidité contenue dans l'air et la transforme en eau potable.


Elle fonctionne Ă  l'Ă©nergie solaire et produit entre 20 et 30 litres par jour.


Cette invention pourrait ĂȘtre l'une des rĂ©ponses au problĂšme de l'accĂšs Ă  l'eau potable.



Kumulus est une start-up spĂ©cialisĂ©e dans les technologies de l'eau, ayant une mission en tĂȘte : fournir de l'eau potable d'une maniĂšre Ă©conomique et durable.


Mais comment cela fonctionne ?


Cette technologie s’appuie sur le phĂ©nomĂšne bien connu de la condensation de l’humiditĂ© de l’air – autrement dit, la rosĂ©e – pour capter la vapeur d’eau prĂ©sente dans l’air Ă  l’aide de l’énergie solaire. Celle-ci est ensuite Ă©purĂ©e par des filtres Ă  particules et Ă  bactĂ©ries avant d’ĂȘtre reminĂ©ralisĂ©e. La machine est connectĂ©e via la 3G ou le Bluetooth Ă  une application permettant de connaĂźtre la qualitĂ© de l’air ambiant, le taux d’humiditĂ© ainsi que la quantitĂ© d’eau produite. Selon ses crĂ©ateurs, ce systĂšme innovant est capable de produire jusqu’à 30 litres d’eau en 24 heures et permet de rĂ©aliser une Ă©conomie de 30 Ă  40 % sur le budget annuel destinĂ© Ă  l’achat d’eau minĂ©rale en bouteille. Et ce sans branchement Ă©lectrique ni aucune source d’eau environnante.


Leur premiĂšre machine, Kumulus-1 vient d’ĂȘtre installĂ©e dans une Ă©cole primaire de la ville rurale d’El Bayadha, proche de la frontiĂšre algĂ©rienne, Ă  l’ouest de la Tunisie. Dans ce territoire enclavĂ©, l’accĂšs Ă  l’eau potable est trĂšs limitĂ©. Mais avant d’ĂȘtre utilisĂ©e par les Ă©lĂšves, cette fontaine d’un nouveau genre devra encore ĂȘtre homologuĂ©e par les autoritĂ©s.


Pour en savoir plus : https://www.kumuluswater.com/